Nous utilisons des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, cela suppose que vous acceptez ceux-ci. En savoir plus

Préparer une palette en 5 étapes

Publié le : 13/05/2019 14:42:12 Catégories : News , Productivité - Innovation

Préparer une palette en 5 étapes

Pas si simple de charger ou filmer correctement une palette. Il faut agir avec ordre et méthode pour empiler les caisses, ou autres produits, de la bonne manière et banderoler de manière efficace pour assurer le transport, sans alourdir inutilement vos factures. On vous livre les différents postes à intégrer pour garantir une palettisation professionnelle, au meilleur prix !

Le choix de la palette

Il y a deux aspects principaux à regarder :

  • la dimension : il existe des palettes de différentes tailles. Assurez-vous de choisir la taille de palette la plus adéquate en fonction de la taille des marchandises à charger et de la taille du camion qui transportera vos palettes.

  • le poids de la cargaison induit le choix d’un matériau ou d’un autre :

    • le carton : le plus adapté pour les charges plus légères.

    • en bois : vous offre une palette plus solide et plus pratique car réutilisable, résistante et naturelle.

    • en plastique : adéquat quand la palettisation et/ou le stockage doit s’opérer dans une atmosphère plus humide, avec des sols mouillés.

Comment gérer le poids des cartons

Les caisses les plus lourdes sont à placer en dessous et les choses les plus légères iront généralement sur le haut de la palette. Pourquoi ? Parce que cela va aider à stabiliser la palette et éviter qu’elle ne bascule pendant le transport. Cela évitera aussi que les charges inférieures soient écrasées par celles qui se trouvent au-dessus. Dans le même ordre d’idée, pensez également à répartir de manière égale le poids entre le côté gauche et droit de la palette.

Pas de débordement!

Quand on charge, il faut faire en sorte que rien ne dépasse de la palette. Les cartons ou autres produits risquent de s'abîmer et de prendre des coups durant le transport. Par ailleurs, la plupart des films de palettisations ne sont pas prévus pour résister à des angles vifs et risquent donc de se déchirer surtout si le transporteur doit forcer l’installation de la palette au chargement. D’où un risque accru de dépalettisation et de chute dommageable pour votre charge. Gare donc à tout ce qui dépasse!

Une forme homogène.

Dans la mesure du possible, il faut que le haut de la palette présente une surface plate. Une palette bien homogène, qui forme une sorte de bloc, créera un ensemble moins exposé aux chocs. Cet effet de masse évitera que vos cartons n’arrivent endommagés chez leurs destinataires. Il faut également éviter de laisser des vides entre les marchandises pour ne pas que les cartons s’affaissent ou s'écrasent avec les vibrations du transport. De multiples solutions de calage existent sur le marché, en papier, carton, particule, coussin... N’hésitez pas à demander à vos conseillers ce qui correspond le mieux à votre production et budget !

Le filmage de la palette.

Une fois les marchandises bien empilées sur leur socle, vient le moment d’emballer cette cargaison dans du film plastique pour en assurer la protection. Le filmage servira à bien maintenir toutes les charges ensemble pour ne pas qu’elles glissent lors des manipulations et transport. Un maintien qui est principalement assuré par le filmage du haut de palette et du pied de palette. Ce dernier devant absolument solidariser la palette à la charge.

À noter que la stabilité générale peut être renforcée par des intercalaires de palettisation, disponibles en différentes matières. Et un cerclage plastique qui peut venir aussi, préalablement au filmage, renforcer le maintien général.

Le film plastique protégera votre charge durant le stockage et le transport, des facteurs environnants et climatiques (soleil, pluie, poussière...). Mais aussi des risques de vol qui grèvent trop souvent les transports de marchandises, et pas seulement les plus sensibles ! D’où l’utilisation croissante de films imprimés permettant de repérer rapidement les dépalettisations et donc cibler les livraisons à vérifier à l’arrivée. Un bon moyen pour réduire les coûts de fonctionnement liés à la palettisation !

Comments
You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire