Nous utilisons des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, cela suppose que vous acceptez ceux-ci. En savoir plus

Pourquoi ne peut-on pas utiliser du film bio en toutes circonstances?

Publié le : 25/03/2020 11:14:21 Catégories : Economie - Ecologie , News

Pourquoi ne peut-on pas utiliser du film bio en toutes circonstances?

De plus en plus de voix s'élèvent contre l’utilisation du plastique, et plus particulièrement le plastique à usage unique. Soucieuse de son impact sur l’environnement, Rubafilm s’est penché sur la question. Avec l’aide d’une équipe d’expert, nous avons sélectionné un  film @Biostrech. La solution à tous les problèmes ? Pas tout à fait…

Dans quel cas utiliser le film étirable bio?

Le film Biostrech est conçu à base de matières végétales renouvelables, en l’occurrence des fécules de pomme de terre ou de l’amidon de mais. Il peut parfaitement remplacer le film plastique classique pour des usages tels que la fabrication de sacs et sachets, des gaines de « pressing » ou de « blanchisserie », ou encore de la fangothérapie. Mais s’avère inapproprié pour la palettisation. Conçu en effet pour se désagréger sous l’effet des conditions climatiques (pluie, humidité) ou les rayons UV, les palettes filmées par ce biais ne seraient plus sécurisées dès qu’elles seraient stockées à l’extérieur ou dans un endroit humide. Le film, qui déjà à la base n’offre pas les propriétés mécaniques nécessaires au maintien des charges, s’altérerait et perdrait encore de sa résistance !

Pour en savoir plus

Le film pré-étiré pour l’emballage de palettes et le transport.

Concernant le domaine du transport de marchandises et de la palettisation, nous sommes donc toujours dépendants du polyéthylène, une famille plastique répandue et malheureusement méconnue quand à son recyclage intégré dans les circuits de fabrication actuels.  En effet, les films de palettisations usagés sont fondus et transformés en nouveaux granulés de PE qui serviront à la conception de nouveaux films étirables. Qui peuvent par ailleurs être aussi pré-étirés en usine pour offrir un consommable plus fin, et tout aussi résistant.  Une solution à la fois : 

  • économique : plus de palettes filmées avec la même longueur de film. 

  • écologique : moins de poids déposés et donc moins de déchets et réduction de l’écotaxe.

  • ergonomique : conçu pour être prêt à poser, il réduit les efforts de tensions (d’où moins de TMS).

Pour en savoir plus

Comments
You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire