Nous utilisons des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, cela suppose que vous acceptez ceux-ci. En savoir plus

Politique d'économie circulaire : quid pour la logistique et l'emballage

Publié le : 18/12/2020 10:06:00 Catégories : Economie - Ecologie , News

Politique d'économie circulaire : quid pour la logistique et l'emballage

En janvier 2020, une loi relative à la lutte contre le gaspillage est passée. Différentes mesures en faveur d’une économie circulaire vont ainsi progressivement entrer en vigueur en France, notamment pour lutter contre le plastique à usage unique. Réduction de la production des déchets, recyclage des déchets et réutilisation des déchets sont désormais parmi les objectifs principaux du gouvernement. Qu’est-ce que cela va changer pour le secteur de la logistique?

Recyclage et emballage plastique, liaison impossible?

Le secteur de la logistique et de l’emballage sont bien entendu touchés par ces nouvelles réglementations puisqu’ils sont consommateurs de plastique. Des efforts et surtout des recherches sont faites pour trouver de nouvelles matières, notamment bio-sourcées et de nouveaux modes de production plus verts. Mais il faudra encore un peu de temps pour qu’ils se substituent au polyéthylène déposé aujourd’hui sur les palettes pour maintenir et protéger les marchandises. D’autant que le PE est une variété de plastique qui se recyclent à 100% via des filières professionnelles plutôt efficientes en la matière.

Si les films de palettisation ne rentrent donc pas dans les priorités réglementaires, est-ce que cela veut-dire que le secteur de la logistique ne doit rien faire en attendant ? Bien sûr que non ! 

Les solutions en faveur du recyclage du plastique

Les extrudeurs, comme les entreprises ou les acteurs du transport et de la logistique, ont désormais une responsabilité élargie. Le prisme ne se réduisant plus au bon recyclage de déchets mais bien à la réflexion à mener en amont sur le meilleur usage qui peut être fait du consommable, en appréhendant aussi déjà la manière dont il sera recyclé pour être réutilisé par la suite. 

Les matières bio-sourcées n’ayant pas encore offert à ce stade de solutions élargies en termes de palettisation, d’autres solutions ont été imaginées pour réduire votre impact sur l'environnement. Vous pouvez donc commencer tout de suite! Comment ? En privilégiant un film de palettisation pré-étiré, 100% recyclable lui aussi.

Les avantages du film pré-étiré et imprimé

Etiré pour vous en usine, ce film de palettisation nouvelle génération passe d’une épaisseur standard de 23 à 7 microns, tout en conservant ses propriétés mécaniques indispensables à la sécurisation de vos palettes : résistance et adhérence notamment. Avec la différence notable que le confort de pose est sans pareil (bobines plus légères = - de TMS) et que le poids in fine déposé peut s’avérer jusqu’à moitié moindre. Soit des économies de consommables et de temps… Mais aussi un sérieux atout écologique. D’autant que, comme son grand-frère, le film étirable, lui aussi est 100% recyclable. Sauf qu’il génère bien moins de déchets à l’arrivée et donc vous allège d’écotaxes à payer. Plus fines et plus légères, les bobines de film pré-étiré nécessitent par ailleurs moins de conditionnement, limitant ainsi aussi, à son niveau, la génération de déchets (caisse cartons ou plastiques) et de carbone nécessaire pour son transport, tant à la livraison que pour son acheminement vers les centres de recyclage. Un plus sur toute la ligne donc… Si on peut dire.

Mais il possède un dernier atout choc : il peut être imprimé, personnalisé ! Fini donc les rubans adhésifs autrefois usités pour sécuriser la palette, rendant le film originel irrécupérable à l’arrivée. Le film étiré affichera message ou identité voulue pour faciliter son stockage et vous épargner les affres des vols et réclamations clients issues de dépalettisations volontaires ou accidentelles. Encore une sacré économie de temps… et de cheveux blancs !

Alors franchement, pensez-vous vraiment qu’il faille encore attendre pour filmer malin tout en devenant un acteur responsable pour l’environnement ?

Comments
You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire