Nous utilisons des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, cela suppose que vous acceptez ceux-ci. En savoir plus

Le film « plastique » écologique

Publié le : 19/07/2019 10:18:50 Catégories : Economie - Ecologie , News

Le film « plastique » écologique

Alors que l’écologie devient un enjeu majeur et que la prise de conscience environnementale  semble en marche, le plastique n’a plus bonne presse. Si les particuliers sont de plus en plus nombreux à se passer de film plastique alimentaire pour s’orienter vers des alternatives comme l’achat en vrac, les sacs réutilisables ou encore le “bee wrap” (tissus en coton imperméabilisé avec de la cire d’abeille)... Qu’en est-il de la grande distribution et des industriels où la réalité du « plastique » revêt en fait de nombreux usages, et donc des matières très différentes (PP, PVC,…).

La gamme Biostretch©

Rubafilm a intégré, depuis quelques années déjà, le facteur écologique et s’est penché sur les alternatives possibles pour les professionnels qui utilisent du film. 

Pour préserver l’environnement, Rubafilm vous propose ainsi une gamme de films conçus à base de matières naturelles, recyclables et non polluantes. Il s’agit de la gamme  Biostrech© : des films éco-responsables pouvant offrir une alternative efficace aux films traditionnels pour certains usages !

Comment marche le film biodégradable ?

Vous avez tout d’abord un film biodégradable, sans OGM. Il se désagrège naturellement par bio fragmentation, bio assimilation ou minéralisation – en terre ou en compostage.

Cela veut dire que ce film plastique peut se dégrader via 4 biais naturels :

  • la température

  • l’humidité

  • le rayonnement U.V

  • la vie microbienne du sol

Ce film Biostrech© remplacera donc parfaitement les films de paillage qu’utilisent traditionnellement les métiers de l’agriculture et de l’horticulture. Tout aussi résistants à la déchirure et à la perforation que les films de culture traditionnels, le film Biostrech©  facilitera même la vie de ces professionnels qui ne devront plus procéder au retrait du film après la récolte. Il se dégradera naturellement tout seul ! Un gain de productivité mais aussi une économie en termes de recyclage des déchets, à considérer au regard du prix qui reste inévitablement un peu plus élevé.

Quelles sont les utilisations du film biocompostable ?

Ce film Biostrech© est conçu à base de matières végétales renouvelables, comme la pomme de terre ou l’amidon de mais. Soit des matières biodégradables en 5 ou 6 semaines dans une station de compostage industriel.

C’est aujourd’hui un consommable de plus en plus adopté, à côté des sachets papiers, par les magasins qui souhaitent continuer à offrir des contenants à leurs clients. Ou aussi par les « pressing » ou « blanchisseries » qui optent pour des gaines écologiques. Certaines grandes chaines de thalassothérapie y voient aussi un consommable intéressant à plus d’un titre : soyeux et confortable, silencieux au déroulage, facile à recycler,… De nombreux atouts donc pour des usages encore bien ciblés.

Un film 100% recyclable pour la palettisation

Rubafilm a opté pour une attitude « Eco responsable » car la palettisation requiert des propriétés mécaniques, en termes de maintien et de résistance, bien spécifiques.  Elle propose donc des films en PE – polyéthylène – étirés dans son usine, nettement plus fins (7 ou 9 µ) – et pourtant aussi résistants - que les anciens films étirables (23 µ) souvent utilisés sur le marché. La consommation s’en trouve donc 2 à 3 fois amoindrie. 

Ce film « prêt à l’emploi » s’avère en outre 100% recyclable, même dans ses versions imprimées, contrairement au film étirable qui est souvent associé à de l’adhésif personnalisé pour sécuriser les charges. 

Des sociétés spécialisées dans la gestion des déchets, comme Paprec, les récupère en bout de chaîne et les transforme en granules, les remettant ainsi dans le circuit de fabrication, sans polluer, ni altérer l’environnement. 

Nos clients peuvent donc concilier ainsi leur souci de l’environnement avec leur contrainte de productivité.

Pour en savoir sur ce film de palettisation

Comments
You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire