La logistique du dernier kilomètre, quelles solutions?

Publié le : 08/11/2022 09:29:39 Catégories : Economie - Ecologie , News

La logistique du dernier kilomètre, quelles solutions?

Le dernier kilomètre que doit faire la marchandise pour arriver à son destinataire est le plus coûteux et le plus énergivore. Quid de la gestion du dernier kilomètre? Quelles sont les solutions pour réduire ce coût?

La livraison du dernier kilomètre

Au plus la marchandise se rapproche du client, au plus son transport devient énergivore et cher. En effet, au départ les marchandises sont regroupées par palettes ou containers qui sont acheminés par bateau, avion-cargo ou encore train de marchandises. Au plus on se rapproche de l’unité de marchandise et du particulier, au plus le transport s’individualise et devient cher. On considère que le transport du dernier kilomètre représente ⅕ du trafic en ville. Réduire ce coût est donc un réel défi pour les logisticiens. 

La livraison en point relais

L’une des pistes pour réduire les frais du dernier kilomètre est de favoriser le dépôt de colis et de marchandises en point relais. Le point relais offre deux avantages majeurs : 

  • Il évite au livreur de devoir passer une ou deux fois à domicile, en cas d’absence du client, ou bien de devoir ensuite faire une troisième course pour déposer le colis à un point de collecte ou un bureau de poste.

  • ce mode de livraison est plus avantageux financièrement pour l’expéditeur puisqu’il réduit d’environ ⅓ les arrêts de livreur. 

A cela, s’ajoute l’impact environnemental : le regroupement de colis en points relais contribue à réduire la production de CO2 et donc contribue à un bilan carbone plus positif.

Mutualiser le fret. 

Les délais de livraison ont tendance à se raccourcir de plus en plus. Les clients s’attendent à être livrés dans les 24 à 48h. Pour répondre à cette nouvelle exigence, il n'est pas rare que des camions de livraison partent à moitié vides vers leur destinataire. C’est l’une des raisons qui fait que la livraison du dernier kilomètre coûte cher. Pour réduire le coût du dernier kilomètre, les e-commerçants ou les entreprises peuvent sensibiliser leurs clients à cet enjeu, la conscience verte se développant. Et proposer deux pistes/solutions :

  • s’organiser pour passer ses commandes à temps, voire à l’avance, et ainsi choisir d’être livré en une fois. Cela veut dire accepter que la livraison soit retardée de quelques jours pour que tous les articles puissent être livrés en même temps dans le cas où un article ne serait pas de stock. 

  • mutualiser le fret et les moyens de locomotion. Plutôt que d’avoir un camion dédié à un trajet ou à un seul client, plusieurs clients peuvent s’associer pour remplir un même camion. Il est aussi possible que les sociétés de livraison s’associent à d’autres transporteurs pour qu’elles mutualisent leurs chargements et leurs destinataires. 

L’impact de la hausse du prix du carburant sur la gestion du dernier kilomètre

Le contexte économique actuel et le prix du carburant poussent les intéressés à trouver des solutions de logistique urbaine moins énergivores. Les logisticiens, consommateurs et citoyens doivent collaborer face à ces évolutions. Il est une réelle nécessité de réduire les trajets de livraison du dernier kilomètre. La mutualisation de la livraison et la livraison en point relais sont des solutions économiques certes, mais écologiques également qui vont certainement prendre de l'essor. Les véhicules électriques représentent une autre piste  pour réduire l’empreinte écologique mais à mettre en perspective avec la nouvelle donne énergétique. Certains ont imaginé des zones aux abords des villes où les marchandises seraient chargées dans des camionnettes vertes pour gérer le transport du dernier kilomètre. Si cette solution paraissait trop coûteuse il y a encore quelques mois, celle-ci pourrait se voir reconsidérée.

Comments
You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire