Nous utilisons des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, cela suppose que vous acceptez ceux-ci. En savoir plus

Emballage de palette manuel ou automatique, que choisir ?

Publié le : 12/06/2020 10:50:55 Catégories : News , Productivité - Innovation

Emballage de palette manuel ou automatique, que choisir ?

Vous commercialisez des produits d’usine et êtes donc confrontés à des questions  logistiques : protéger vos charges sur palettes, sécuriser leur transport,  réduire vos coûts comme les risques de TMS… Toujours à l'affût de conseils pour améliorer votre productivité, vous vous êtes certainement déjà posés la question de savoir quelle était la méthode de palettisation la plus adaptée à votre business. Voici quelques clés de réponses pratiques !

Le filmage de palette manuel

Si vous n’avez qu’un faible volume de palette à filmer chaque jour, la solution manuelle reste alors la plus indiquée. Inutile d’investir dans un outillage coûteux. Cependant, cette tâche reste pénible physiquement pour l’opérateur. Il n’est d’ailleurs pas rare que l’opération de filmage de palette soit à l’origine de TMS (troubles musculo-squelettiques). Il existe donc des outils de palettisation manuelle qui peuvent rendre cette tâche plus facile et plus confortable :

  • L’optiwrapper©: il s’agit d’un dévidoir film ergonomique spécifiquement conçu pour alléger le travail du préparateur de commande. Ultra léger, résistant et très facile à manipuler, il réduit les contraintes physiques. Avec l’Optiwrapper©, plus besoin de se pencher, ni de filmer en marche arrière, l’opérateur filme en marchant tout simplement. 

  • L’Easywrap©: le charriot de banderolage est une solution adéquate si vous avez jusqu’à une trentaine de palettes à devoir filmer quotidiennement. La présence d’un employé reste nécessaire pour guider la filmeuse mobile mais c’est la machine qui produit tous les efforts. Elle assure par ailleurs une tension homogène. Mobile, elle se déplace facilement sur les différents quais de chargement. L’Easywrap© vous apporte une productivité accrue et s’avère facilement rentable.

Le filmage de palette semi-automatique ou automatique

Au-delà de 30 palettes à filmer chaque jour, il est alors temps d’envisager de passer à la mécanisation du filmage de vos palettes. Non seulement pour diminuer les risques de TMS auprès des préparateurs de commande mais également pour réduire le coût/ palette. En effet, celle-ci sera filmée plus rapidement et avec plus de régularité au moyen d’un filmeuse semi-automatique ou automatique à plateau. Rubafilm propose plusieurs modèles -  gamme RS – pour s’adapter à tous vos besoins ou contenus. A noter qu’avec l’option de pré-étirage, vous pouvez étirer le film jusqu’à 400%. C’est la garantie d’une palette correctement filmée et parfaitement maintenue.

Trouvez votre banderoleuse à plateau: RS 100, RS 200, RS 300RS 400

Le filmage de palette via un bras tournant

L’envoi de palettes est l’une de vos activités principales, voire essentielle pour sécuriser la commercialisation de votre production ou vos échanges ?  Vos préparateurs réalisent plus de 30 palettes à filmer par jour. Il est alors recommandé de sélectionner une filmeuse à bras tournant. Le best ! Vous pouvez réaliser jusqu’à 20% d’économies par rapport à une pose manuelle de film. Une filmeuse à bras tournant vous permet d’augmenter votre productivité tout en réduisant la quantité de matière déposée par palette. Ultra autonome, elle offre aussi une sécurité accrue, notamment pour le filmage de palettes légères, instables ou hétérogènes vu que c’est la machine qui tourne autour de la charge.

Investir dans une filmeuse à bras tournant pour équiper vos ateliers, c’est allier sécurité et économie. Un choix supporté par les CARSAT qui peuvent intervenir à raison de 50% du montant de votre achat*.


Trouvez votre banderoleuse à bras tournant : l’Optiwrap© ou le Slimmerwrap©.

Comments
You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire