Nous utilisons des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, cela suppose que vous acceptez ceux-ci. En savoir plus

Comment soulager physiquement les préparateurs de commande ?

Publié le : 10/02/2019 12:34:13 Catégories : Productivité - Innovation , Santé - Réduction de la pénibilité

Comment soulager physiquement les préparateurs de commande ?

Le travail de préparateur de commande est un métier physique. On peut même dire qu’il s’agit d’un métier dit “pénible”. En effet, ce métier regroupe à lui seul trois des dix critères de pénibilité reconnu par l’Etat français. Les manutentionnaires sont confrontés à la manipulation de charges lourdes, à des postures pénibles et à une grande répétition des mouvements. C’est donc un public qui est fortement  susceptible de développer des TMS, troubles musculo-squelettiques. Pour diminuer ce risque, il existe des solutions.

Pourquoi est-il important de prévenir les TMS ?

Lutter contre les TMS est aussi important pour le bien-être des travailleurs que pour l’entreprise. Cela représente des coûts importants, mais c’est aussi une source de désorganisation pour les entreprises.

L’absentéisme perturbe les timings car les collègues doivent absorber le travail non effectué. Ou former un remplaçant si l’entreprise en trouve un car il n’est pas évident de remplacer un travailleur absent. Les intérimaires se font rares… D'où l’importance de prendre soin de la santé de ses collaborateurs.

Ergonomie du poste de travail et de l’environnement

Pour palier aux problèmes de TMS, il y a toute une série de mesures qui peuvent être prises pour faciliter le quotidien. Il est, par exemple, important de vérifier l’ergonomie de la station de travail : réglage de la hauteur de la chaise, du plan de travail, hauteur à laquelle les outils sont stockés pour pouvoir les prendre facilement, etc. Il faut faire en sorte que tout soit accessible, à portée de mains, en minimisant les déplacements.

Il y a également toute une réflexion à avoir sur l'environnement de travail. C’est important de proposer des conditions et des lieux de travail agréables, avec le confort nécessaire pour se changer, se doucher ou se restaurer. Les horaires de travail, le fait de pouvoir ou non travailler en musique et bénéficier d’une lumière agréable, voir naturelle, sont aussi des éléments qui peuvent influencer le bien-être au travail. Cela fait partie de ce que l’on appelle les facteurs psychosociaux qui ont un impact peut être moins direct mais pas moins importants.

Filmeuse mécanique VS filmage de palette manuel

Rayon logistique, l’idéal est de pouvoir s’équiper d’une machine qui effectuera le filmage de la palette mécaniquement pour bannir tous risque de TMS. Mais cela n’est pas à la portée de toutes les entreprises. Pour beaucoup de TPE-PME, ce travail s’effectue encore manuellement. Dans ce cas, l’équipement doit être adapté et parfaitement adéquat. La pénibilité de ce type de tâche vient du fait que le travailleur va devoir maintenir des postures inadaptées tout au long de la journée pendant qu’il filme une palette : accroupi, les bras tendus au dessus de la tête ou encore en marchant à l’envers.

Pour soulager les préparateurs de commande, Rubafilm a mis au point un dévidoir de film plastique « nouvelle génération ». Ce dérouleur est plus léger et plus facilement manipulable que les modèles classiques. Il s’agit de l’Optiwrapper©. Ce dérouleur de film est jusqu’à 2 fois plus léger que les dévidoirs traditionnels, et donc bien moins contraignant pour le corps.

Optiwrapper© et film pré-étiré

Autre nouveauté, le film pré-étiré. Il s’agit d’un film tout aussi résistant alors qu’il est 2 à 3 fois plus fin que le film plastique habituel. Les bobines sont moins épaisses et donc moins lourdes à manipuler tout au long de la journée. L’autre grand avantage de ce film, c’est qu’il est déjà pré-étiré en usine. Il ne faut donc plus tirer sur le film pour l’étirer manuellement et s’assurer d’un bon maintien palette. L’effort de traction sera nettement moindre et cela sollicitera donc moins les muscles des opérateurs.

La combinaison de l’Optiwrappper© et du film pré-étiré forme donc un duo efficace pour lutter contre les TMS.

Comments
You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire